Le Beaujolais Nouveau

Après avoir testé quelques beaujolais nouveau, je suis agréablement surprise de voir l’augmentation qualitative de ces vins. Lorsque l’on pense beaujolais nouveau, on pense tout de suite à l’arôme de banane. C’est faux ! De plus en plus de producteurs veulent s’éloigner de cette stigmatisation et n’utilise plus la levure qui permettait d’avoir cet arôme, toutefois agréable dans d’autres contextes. Ceux sont des vins que vous pouvez déguster cette année et encore pendant plusieurs mois. Je vous conseille même d’en acheter deux pour comparer. Ouvrez en une maintenant et l’autre dans 3 mois. Vous noterez une différence d’arômes puisque le vin continue d’évoluer dans la bouteille. Ce n’est pas un vin de garde mais il reste intéressant de voir l’évolution et d’essayer de le consommer dans l’année 2019. En terme de consommation, je vous conseille de le boire un peu frais accompagné de charcuterie, poulet de bresse et de fromage de chèvre. L’acidité du cépage gamay requiert d’avoir des aliments gras pour contrebalancer. Vous pouvez aussi tout simplement et surtout le boire entre amis en apéritif. C’est un vin de plaisir et de partage !

A tester: Beaujolais Nouveau du Domaine de Colette 2018.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *